Content thumbnail Entre voisins, on s’entend (un peu trop) bien

Entre voisins, on s’entend (un peu trop) bien

Société

Entre voisins, on s’entend (un peu trop) bien 2 700 personnes interrogées

85 % des Français entretiennent de bonnes relations avec leur voisinage !

Les bonnes relations entre voisins sont la norme « Entretenez-vous de bonnes relations avec vos voisins ? » 38 % 47 % 7 % 8 % Très bonnes relations Plutôt bonnes Mauvaises relations « Je ne les relations (plutôt mauvaises + très mauvaises) connais pas »

Plus on est âgé, meilleures sont les relations « J’entretiens de très bonnes relations avec mes voisins. » 37 % 51 % 27 % 32 % - 35 ans 35-44 ans 45-59 ans + 60 ans

O Le bruit, responsable N 1, des mauvaises relations entre voisins

3 Français sur 10 ont déjà vécu des tensions avec leurs voisins pour des problèmes liés au bruit

Le bruit empoisonne particulièrement les relations en appartement « J’ai déjà vécu des tensions avec mes voisins pour des problèmes liés au bruit. » 23 % 42 % Habitants de maison Habitants d’appartement

Conséquence : En appartement, on fait très attention à son niveau sonore « Pour ne pas gêner mes voisins, il m’est arrivé de… » 70 % 38 % 17 % 35 % « Baisser le volume de la télévision « Renoncer à organiser une fête, la raccourcir ou de la musique » ou en limiter le nombre d’invités » Habitants en maison Habitants en appartement

En cause : LA MAUVAISE ISOLATION ACOUSTIQUE, Une « plaie » qui a!ecte un tiers des Français

Le défaut acoustique e 2 est le plus fort sujet d’insatisfaction des Français en matière de qualité du logement (après l’inconfort thermique).

Le top 3 des bruits les plus gênants en appartement O N 1 Les fêtes et les soirées O N 2 Les éclats de voix O N 3 32 % La circulation 29 % 24 %

Plus la ville est grande, plus les nuits sont courtes « Il m’arrive d’être réveillé la nuit par des bruits provenant du voisinage. » 77 % 54 % 64 % 45 % Commune rurale - 20 000 habitants + 20 000 habitants Paris intra-muros

L’ancienneté du logement impacte fortement la qualité de l’isolation acoustique « Je suis insatisfait de l’isolation acoustique de mon logement. » 37 % 40 % 1900 à 1944 1945 à 1979 22 % 25 % 17 % Avant 1900 1980 à 2007 Après 2007

Conclusion 1 Ce que nous enseigne le Baromètre Qualitel-Ipsos, c’est que la mauvaise qualité des logements, notamment des immeubles anciens, engendre des nuisances sonores très concrètes qui a!ectent le quotidien des français et leurs relations. Heureusement, des e!orts significatifs ont été faits depuis plusieurs années pour améliorer la qualité acoustique des bâtiments. QUALITEL est d’ailleurs la première à avoir défini des critères sur le confort acoustique, qui ont ensuite été repris dans la réglementation en 1996, permettant d’inscrire cette thématique parmi les préoccupations essentielles de la conception de logements neufs. Il est important pour l’avenir de consolider ces acquis qui ont fait progresser la qualité des logements et le confort de leurs habitants. e siècle qu’il faut agir, 2C’est donc principalement sur le parc de logements construits au XX notamment en ville où, plus qu’ailleurs, les habitants subissent la « pollution » sonore, mais se plaignent également du confort thermique, de la qualité des matériaux ou encore de la ventilation. Bertrand Delcambre, Alors que le Plan de Rénovation énergétique de l’habitat va être mis en œuvre, il convient Président de l’Association QUALITEL de rappeler que l’ensemble des caractéristiques d’un logement assurant confort et qualité de vie à ses occupants doivent être intégrées aux projets de rénovation. C’est l’un des enjeux majeurs de la qualité de l’habitat pour tous et une priorité nationale. QUALITEL continue ses travaux de recherche dans ce sens et va prochainement di!user son guide de solutions à mettre en place pour améliorer l’acoustique dans le cadre d’un projet de rénovation.

Méthodologie Le Baromètre Qualitel mesure, chaque année, la qualité du logement telle qu’elle est perçue par les Français. Cette première édition repose sur une enquête d’opinion d’ampleur : 2 700 80 personnes interrogées questions poséés L’enquête a été réalisée auprès d’un échantillon de 2 000 personnes représentatif de la population française âgées de 18 ans ou plus et d’un sur-échantillon de 700 propriétaires d’un logement de moins de 10 ans. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, fonction de la personne interrogée). Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 29 mai au 6 juin 2017.

RETROUVEZ LES RÉSULTATS DE L’ÉTUDE SUR WWW.QUALITE-LOGEMENT.ORG/BAROMETRE/VOISINS GROUPE QUALITEL @GROUPEQUALITEL GROUPE QUALITEL GROUPE QUALITEL CONTACT PRESSE : LE BONHEUR EST DANS LA COM’ FT&CONSULTING Ingrid Launay-Cotrebil Franck Thiebaux 01 60 36 22 12 06 73 76 74 98 [email protected] [email protected] CONCEPTION & RÉDACTION CRÉATION & ILLUSTRATIONS