Content thumbnail Accès aux Soins et Télémédecine: Usages et Perspectives

Accès aux Soins et Télémédecine: Usages et Perspectives

Société

Baromètre 2018 Accès aux soins et télémédecine : usages et perspectives Un accès aux soins compliqué et des médecins sur-sollicités 76% des généralistes 38% 71% 6/ 10 ONT ATTENDU DES MÉDECINS TROP LONGTEMPS SUR-SOLLICITÉS des spécialistes FRANÇAIS ONT DÉJÀ avant de consulter aujourd’hui par DÛ RENONCER pour un problème bénin les patients via mails, À CONSULTER qui s’est ensuite sms, téléphone un professionnel de santé * beaucoup aggravé * Soit parce que la date du rendez-vous était trop éloignée dans le temps par rapport à l’urgence du problème de santé, soit parce qu’aucun rendez-vous de consultation disponible ne convenait, soit par manque de temps, soit en raison du coût de la consultation, soit en raison de l’éloignement géographique par rapport au domicile La télémédecine, une réponse complémentaire aux problèmes d’accès aux soins des Français 60% 1 FRANÇAIS SUR 2 DES PARENTS SERAIENT PRÊTS PRÊT À TÉLÉCONSULTER À TÉLÉCONSULTER avec son médecin traitant pour une question de routine pour leur enfant LA TÉLÉMÉDECINE : UNE TENDANCE DE FOND POUR 3 MÉDECINS SUR 4 70% 80% SONT FAVORABLES 61% des patients des médecins au développement de la téléconsultation ER POUR UN 1 AVIS RAPIDEMENT suite à un problème de santé rencontré ponctuellement Des bénéfices communs perçus ... par les patients ... par les médecins Fluidité du parcours de soins : Prévention : développer l’aspect désengorgement des cabinets prévention du système de santé médicaux et diminution des délais (83% des généralistes et 85% d’attente (79%) des spécialistes) Couverture médicale : lutter Couverture médicale : lutter contre contre la désertification les conséquences de la désertification médicale (69%) médicale (82% des généralistes et 77% des spécialistes) Équité d’accès aux spécialités médicales : donner accès à des Équité d’accès aux spécialités consultations avec des médecins que médicales : consultation facilitée les patients n’auraient jamais consultés avec des médecins spécialistes difficiles avant (71%) d’accès aujourd’hui (77% des généralistes et 79% des spécialistes) Quel potentiel de développement ? ... pour les patients ... pour les médecins généralistes 1 consultation sur 2 1 patient sur 4 vu en consultation réalisée au cours pour un problème de santé bénin aurait pu des 12 derniers mois faire l’objet d’une consultation en télémédecine pourrait être traitée en télémédecine En terme de temps de travail pour les généralistes : l’équivalent d’une journée de consultation (10h30) dédiée à la télémédecine

Accès aux Soins et Télémédecine: Usages et Perspectives - Page 1